Categorie » La Laube «

26 mars , 2013 | Auteur:

C’est assurément une des bâtisses les plus anciennes de Wintzenheim, ce que démontre aussi sa position stratégique au centre du « vieux » village , près de l’église et d’anciens bâtiments communaux datant du début du 19 ème siècle.

laube12

Cet ancien corps de garde construit en 1853 a servi de tribunal rural et de prison, il servait aussi comme   » gîte d’étape » car toute personne étrangère au village devait y passer la nuit.

La Laube de Wintzenheim est composée de deux ensembles bien distincts:

67542_2_photo1_g 

Un côté ouvert (l’actuel portail )qui servait d’abri au milieu du village et permettait aussi au « Schultheiss » (maire de l’époque) d’être protégé de la pluie

lorsqu’il donnait ses directives ou celles du seigneur à la population, ainsi que d’y juger les petits litiges locaux.

 Dans le mur du fond ,on peut déceler un passage muré vers le clos de l’église ainsi que les vestiges d’un probable four à pain (four banal).

 

 

laube7

 

L’autre partie, est composée d’une construction semi-circulaire en moellons calcaires, elle renferme la fameuse « prison ».

Cette pièce ronde et murée comprend deux ouvertures, l’une servant de porte d’entrée, l’autre ne laissant passer qu’une main pour donner la nourriture au prisonnier

 

 

 

laube10Ce cachot ne devait pas être très occupé. Un document d’archives mentionne toutefois le cas d’un pensionnaire surpris à dérober des feverolles dans un champ de Willgotheim.

De triste mémoire il se raconte que les condamnés à mort étaient alors pendus à l’ouest du ban communal.Il resterait une pierre à gibet à cet endroit.

Certains avancent l’idée que ces murs auraient protégé autrefois, avant d’accueillir le cachot, un puits artésien (eau sous pression), le jaillissement de l’eau étant facilité par la pente et les couches argileuses imperméables largement présentes autour du village.

Dans cette endroit se trouve une « Britsch », un panneau à rabattre servant de lit.

Par la suite, au 20 ème siècle, La Laube, inoccupée, accueillit un centre de ramassage de lait ainsi que le matériel communal de lutte contre l’incendie.

Sur le bâtiment à colombages renaissance, tout en longueur, repose une magnifique charpente en bois sous un toit de tuiles plates type Biberschwanz rénové durant les années 1980.

laube11

 

La Laube, ou Warth (corps de garde),restaurée recemment sert de point de départ pour l’un des circuits de randonnée pédestre du Kochersberg (circuit des trois chapelles), ainsi que de lieu de pique-nique couvert pour les randonneurs.

http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=67542_2

 

 

 

 

 

 

Categorie: La Laube  | Thématique: