26 mars, 2013 | Auteur:

L’église , ancienne église catholique devient un temple protestant lors du passage du village à la Réforme. En 1686, le culte catholique fut réintroduit.Pendant la révolution, la municipalité y fit détruire les crucifix et les statues et la transforma en temple de raison.L’église servait les deux cultes jusqu’en 1903, année où elle redevient temple protestant.

 

eglise protestanteL’édifice est un joyau roman de petite église rurale du Kochersberg dont la construction par l’abbaye de Marmoutier et le Couvent du Sindelsberg date de la fin du 12 ème siècle.

eglise

numérisation0006On y accède de la rue principale en passant par un ancien cimetière. C’est une construction dissymétrique, le mur Nord ayant été déplacé pour agrandir la nef. Les murs épais d’un mètre sont sonstruits en pierres calcaires qui sont reliées par un mortier de chaux. Les chaînages d’angle et les encadrements des ouvertures sont en grès. Au linteau de la porte Sud nous relevons un VII qui provient d’un ancien cadran solaire. Au linteau de la porte Ouest nous remarquons une sculpture martelée lors de la Réformation ou de la Révolution: cette sculpture représentait un ciboire et une hostie, symboles du culte catholique.

Sur un autre encore,on distingue encore la sculpture d’un lézard et d’une coupe de cène.numérisation0007

 

Deux portes donnent accés à la nef rectangulaire dallée de grès. Différents signes nous rappellent la pratique du culte catholique: devant le choeur, un peu à gauche, un petit enfoncement contenait certainement des reliques, des rails en fer permettaient de déplacer l’autel protestant lors de la pratique simultanée des deux cultes.

Dans le mur Nord une niche en grès sculptée et endommagéee refermait sans doute une statue de Saint. Un bénitier cylindrique se trouve à droite de la sortie arrière.numérisation0004

Sur la tribune se trouve l’orgue fabriquée  par Martin WETZEL qui date de 1853.

Le plafond du choeur est un arc roman plein cintre. Au mur sont placés les bancs des enfants qui y sonnent les cloches. Au dessus du choeur se trouve l’horloge construite par

l’établissement Ungerer en 1892.

numérisation0005 (2)Le clocher roman fortifié comporte un toit à quatre pans, y sont suspendues deux cloches en bronze. Sur le petite nous relevons:  « Gegossen von Ludwig Edel in Strasbourg Gemeinde Wintzenheim im Jahre 1873″ dont le métal provient d’un canon de la guerre de 1870 cédé par l’administration allemande.

La plus grande avait été requisitionnée par les allemands,le conseil municipal en avait réclamé vainement la restitution le 6 février 1948. Le culte de consécration de la nouvelle cloche eut lieu le Dimanche 4 Septembre 1949, on peut y lire : » Ehre sei gott in der HÖhe und Frieden auf Erden. Communauté protestante de Wintzenheim,1949″

Dans le début des années 2000 une restauration de l’église fut entreprise dont l’achévement eut lieu en 2008.

http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=67542_1

 

 

 

 

Thématique: Catégorie: Eglise protestante
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Les commentaires sont fermés.